Grasshopper vs chub

par Ludo  -  15 Avril 2013, 18:12  -  #Divers

Ça y est, le soleil est là, enfin.

La nature se réveil et les poissons n'échappent pas à la règle. Le chevesne commence quand à lui a s’intéresser à ce qui se passe vers la surface, mais si il monte volontiers sur l'insecte que vous lui balancez, bien souvent ce sera un refus.

Pour parer cela, et pouvoir ajouter du poisson à son escarcelle, il suffit bien souvent de présenter le leurre en mode sub-surface.

 

Comme pour la plus part des pêche du chevesne, un leurre imitatif reste une valeur sûre et c'est pour cela que le cricket et le grasshopper de Big bite bait sont parfait.

 

leurre big bite 004

 

Leur taille de 1'' et 1,5'' est idéal pour des posés en toute discrétion, leur imitation de sauterelle est parfaite et la mobilité des divers appendices permet un minimum d’animation, et je peux vous certifier qu'au printemps, sur des chevesnes tout juste sortis de l'hiver, le minimum est déjà beaucoup.

Le color chart est très varié, mais ma préférence va tout de même aux coloris naturel, toujours dans un soucis de discrétion.

 

cricket-big-bite-bait

.

 

Je n'ai pas encore oser passer la barrière psychologique des coloris flashy, mais rien ne vous empêches d'essayer.

 

Bien que ses leurres ne flottent pas une fois armés (hameçon drop shot de 4 à 6), leur petite taille et leur faible poids peu se révéler un handicape pour les propulser.

Pour cet exercice, il est préférable d'utiliser une canne pas trop puissante. Un modèle médium ligth voir ligth est idéal. Couplé à un moulinet de taille 1000 avec une tresse de petit diamètre, vous arriverez sans problème a atteindre des distances plus que raisonnable.

Attention tout fois à ne pas descendre dans des diamètres trop faible pour le bas de ligne, 18 voir 20°° semble approprié.

De même que l'utilisation d'une canne typée rockfishing est très limitée, niveau réserve de puissance, pour calmer un chub de 50.

 

lemon with (1)

 

Pour la technique, rien de bien compliquer, le but du jeu est de proposer le leurre le plus naturellement possible aux poissons, en se servant du courant. Il vous faudra déterminer, le plus rapidement possible, à quelle profondeur et à quelle vitesse d’immersion les chevesnes vont s'en saisir.

Si quelques fois ils se jetteront dessus dès l'impact, comme aux beaux jours, bien souvent ils prennent le temps de l'observer sous toutes les coutures avant de le gober. Si refus il y a plusieurs raisons peuvent être misent en œuvre.

La couleur du leurre, en changeant celle-ci, vous aurez une chance supplémentaire.

Une autre raison peu être source de refus. La vitesse de dérive. Si cette dernière est trop rapide, vous pouvez la ralentir en insérant un petit insert en tungstène dans le leurre. Ce dernier va alourdir le leurre et ainsi le ralentir dans l'eau.

 

leurre big bite 008

 

Cet insert vous permettra aussi de gagner en distance de lancer, dans le cas où les poissons seraient postés le long de la rive opposée.

 

002

 

 

Le cricket et le grasshopper restent de grand classique de la pêche du chevesne au printemps, et vous permettra de vous faire la main avant les grosses sessions d'été en mode insecte.

 

Session masta trout 001

 

A+++++ Ludo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :