L'immobilisme c'est maintenant!

par Ludo  -  14 Avril 2016, 05:25  -  #Divers

Le changement c'est maintenant

 

Mes chers compatriotes

Aujourd'hui je tiens à vous parler de ce que nous avons en commun de plus cher, de la pêche du chevesne au printemps.

Contrairement à nos opposant nous n'allons pas nous orienter vers une approche classique au leurre souple, mais avec une recherche plus spécifique au poisson nageur, bien que l'une ne va pas sans l'autre, d'ailleurs.

Ceux qui nous affirment que nous pourrions doubler notre quota de poisson avec une cadence soutenue sont dans le vrai, mais il ne faut pas oublier que l'immobilisme contrôlé peut aussi avoir un impact positif sur nos résultats.

Fort de ces constatations, laissez moi vous servir de guide et vous donner les clés afin de pouvoir réussir dans cette entreprise et ainsi d'en sortir grandi.

Tout d'abord et comme de coutume le choix et l'approche de la zone de pêche ne se fera pas au hasard. En cette saison le poisson ne stationne pas n'importe où sur la rivière et c'est bel et bien ce positionnement qu'il vous faudra identifier, sous peine de pêcher des zones totalement déserte avec les résultats qui vont avec. Votre approche aussi doit être des plus discrète, et il est bien entendu inutile de vous présenter au bord de l'eau avec une tenue des plus voyante. N'oubliez pas que la configuration du terrain est votre plus précieux allier.

 

DSC00487

Comme en politique, faites ce que je dis, mais pas ce que je fais!

 

Techniquement parlant, rien de bien compliqué, même si, dans le fait s'efforcer de ne rien faire reste compliqué, le but de la manoeuvre étant de laisser le courant amener le poisson nageur sur le poste le plus naturellement possible. Dans cet optique un contrôle précis du leurre est indispensable, le tout sans le brider sous peine de le mettre en action, ce qui irais dans le sens contraire de nos objectifs. Attention aussi de ne pas être trop "lâche" dans votre contrôle, vous perdriez toute sensation à la touche.

La touche est généralement franche et il est bien rare de passer à côté, elle doit être sanctionnée d'un ferrage rapide et énergique.

 

Le dernier point que je veux aborder avec vous ce soir est le leurre en lui même.

Dans ce cas de figure précis aucune marque ni aucun leurre ne se démarque, le seul point auquel il ne faudra pas déroger est le côté suspending du leurre. Ce côté suspending doit être parfait afin de permettre au leurre de rester dans la couche d'eau, celle où vous l'avez amené. Si votre leurre coule ou remonte, il sera délaissé par le poisson.

Autre point important concernant le leurre, ne le choisissez pas trop volumineux, le chevesne, sur ce cas de figure, aspire le leurre et un poisson nageur trop volumineux aura du mal a être gobé par le poisson.

 

20160412_142632

 

Enfin, la taille de capture aura ici peu d'importance, au vu de la conjoncture actuelle c'est, avant tout, le résultat qui compte et je reste persuadé que vous saurez vous en contenter, tout comme j'ai pu le faire depuis le début de ce mandat.

 

Une fois de plus c'est ensemble et avec un programme simple que nous allons réussir et je souhaite vraiment voir sortir glorieux de cette épreuve que je vous ai infligée. Epreuve pénible et difficile en ces temps de disette halieutique, je le concède.

 

Vive la république, vive l'Alsace, vive la France.

A++++ Ludo.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :