Lord of Pike

par Ludo  -  17 Octobre 2015, 18:23  -  #Fishing trip

20151016_183508

 

 

Salut à tous.

 

Cette année pour notre virée annuel, avec Nico, nous nous étions tourné vers l'Irlande. Comme tous les ans c'est en séjour guidé que l'on part, pour plusieurs raisons. D'une, éviter de ramer comme des flans et  ne pas perdre de temps dans la pêche, une semaine c'est court, deux c'est un trip mixte, eau douce, eau salée et la pêche en mer ne s'improvise, puis il est tellement simple de passer à côté de la pêche que l'assistance d'un guide n'est jamais superflu.

Pour le guidage et la mise en place de tout cela c'est à pêche irlande connemara que nous avons fait confiance. Et je peux vous assurer que de ce côté là on n'a pas été déçu.

Le logement en B&B est vraiment nickel, le repas du soir dans les pubs du coin est vraiment top avec un service de qualité.

Le guidage sera assuré par Jean Philippe Carnet. Un gars en or, 15 ans d'Irlande, une passion pour les grands brochets, la pêche, il n'en faut pas plus pour savoir que ça va bien se passer.

 

20151014_162224

 

Pour le bateau c'est un Linder 460 avec 50 bourrins au cul. De ce côté là pas de lézard non plus, ça trace sur l'eau, c'est stable même en mer.

Jean Philippe fourni aussi tout le matos, cannes, moulins, leurres. Tout est d'excellente qualité et ça évite d'avoir a se traîner un rod case en avion avec les surcouts que cela implique.

Nous, on avait quand même pris tout nos big bait, on ne sais jamais, mais je peux vous assurer que sur le bateau il y a vraiment ce qu'il faut. Puis Jean-Phi est comme un gamin quand il fouine dans votre boite.

 

Comme dit plus haut, nous alternerons les sessions brochet et les sessions mer.

Commençons par le mer.

Avec Nico c'était la grande découverte du trip et on était bien chaud pour en découdre. Les espèces visées étaient principalement le lieu jaune, le lieu noir et le maquereau.

La pêche s'éffectue sur les tête de roche ou sur les champs de laminaires à des profondeurs situées entre 5 et 10 métres, avec des têtes plombées entre 17 et 28 gr suivant la force du courant.

Le maître de la discipline niveau leurre reste le Gulp. Que ce soit le sand eel ou bien le swiming eel le pouvoir attractant fait vraiment des ravages et à l'heure qu'il est ya pas mal de lieu jaune chez le dentiste.

 

032

 

Pour la technique ce n'est pas trop dure, faut réagir comme à la pêche du sandre, chose qu'il n'a pas été trop difficile pour nous. La taille des poissons varie entre 600 gr et 5kg. La moyenne reste quand même des poissons de 1 à 2 kg.

 

020

022

 

Niveau baston, c'est pas dur, un lieu de 2kg qui mesure en gros 50/60cm  vous fait passer un brochet de la même taille pour un enfant de choeur. Une vrai teigne se fish, il vous colle le blanck de la canne au bastingage du bateau sur un démarrage. Faut surtout le monter speed en pleine eau sinon c'est tanckage et tchao le fish.

 

027

FB_IMG_1444807086682

 

Une pêche que l'on ne connaissait pas, ou la maîtrise de la tête plombée est primordial mais les résultats sont là. Il est facile de rentrer 30 à 40 poissons dans la journée et ça par pêcheurs. Quand les poissons sont bien chaud, les doublés sont fréquent et votre Gulp aura bien du mal à atteindre le fond.

 

FB_IMG_1444807103989

026

016

 

 

 

Pour le brochet, avec Jean-Phi il ne faut pas compter faire du score avec des fish de 60. jean-Phi est un spécimen hunter, le Nono Fileppi de l'Irlande.

Chez lui c'est traque de poisson à trois chiffre, chose qu'il maîtrise à la perfection. D'ailleurs il vise les 100 métrés sur le camp cette saison, a notre arrivée il y en avait 79 au compteur, a notre départ 83, le tout en quatre jours sur l'eau, c'est dire si il est fort.

 

20151014_170913

118 ça devient dur à battre.

 

Contrairement à la pêche sur le grand lac alpin, ici c'est au jerk bait que la recherche s'éffectue. Pêche sur les cassures entre 5 et 7m, zones de prédilection des grands prédateurs.

Buster jerk, slider, X buster, le tout dans des coloris bien précis règnent en maître sous l'eau et sur une dérive il n'est pas rare de toucher deux blocks.

 

008

102 bodybuldé

20151014_114323

Explosion de record de 104 on passe à 110

Comme sur le grand lac, une concentration totale n'est pas de trop, la touche, bien souvent la seule de la journée, peu arriver n'importe quand, la louper c'est engager l'équipage dans le carreau.

Le ferrage doit être appuyé, ferme et porter sous peine de déconvenues qui peuvent coûter chère, avec les conclusions qui en découlent.

On ne se disperse pas non plus, pas d'essais de leurre farfelu, la base, la base, la base de toute façon ça va monter à un moment ou un autre.

 

20151016_153032

105 en duo.

 

Le ponçage est méticuleux et le French flair de Jean- Philippe, qui nous manque tant au rugby, est un atout précieux. Je me demande quand même si il ne lui pousse pas des écailles sur le dos.

Une chose est sûre c'est que comme sur les grands lacs Français, la réussite est le fruit de la connaissance et du travail du guide, car même si il est possible de rentrer un parpaing sur un malentendu, il est franchement bien plus facile de passer à côté de la pêche, même en se croyant bon.

 

20151014_170835

Change de leurre, mets celui là, je le sens bien et BOUM!

 

Pour terminer, je vais encore remercier Jean-Philippe Carnet de Pecheirlandeconnemara pour le partage de sa connaissance, l'organisation à la carte du séjour, où tout est au poil, les bons moments sur le bateau même si la pêche est (très) difficile, enfin tout ce qui fait un séjour réussi.

Une fois de plus, je ne peux que vous conseiller la destination, même si vous pensez être le roi du buster, pas mal d'apprioris vont voler en éclat.

Pour les infos, renseignements et réservations c'est ici. Mais ne traînez pas c'est vite complet.

Nous on réfléchit a un prochain retour la bas, je suis en compte avec deux ou trois poissons géants.

 

Il y aura plus de photos dans l'album Irlande 2015.

 

A+++++ Ludo.

 

 

20151014_113812

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :